Vers une organisation des filières de matériaux bio-sourcés

Publié le : Mardi 26 juin 2012

Lors des 2e Assises Constructions et Bioressources, les acteurs du bâtiment ont réalisé un tour d'horizon des actions et des démarches mises en place, notamment pour la filière des matériaux bio-sourcés.


Un bilan en demi-teinte pour le bio-sourcés

Au cours des 10 dernières années, le marché des matériaux bio-sourcés a subi un véritable engouement, lié entre autres aux différentes mesures du Grenelle de l’environnement. En effet, les produits isolants à base de fibre de bois et de ouate de cellulose ont une bonne reconnaissance de la part des professionnels et des particuliers, et bénéficient donc d’une hausse en termes de consommation.
Cependant, le groupe de concertation mené par les pouvoirs publics et des acteurs professionnels a mis en avant le manque de structuration, de visibilité et de représentativité des filières du bio-sourcés. Ce constat a permis la création de l’association « Construction & Bioressources », désormais interlocuteur privilégié des pouvoirs publics sur le sujet. L’association met aujourd’hui en œuvre des plans d’action en faveur du bio-sourcé et dirige des cellules de réflexion sur les dynamiques autour du développement des solutions vertes.

 

   isonat


Quelles actions engagées pour les matériaux bio-sourcés ?

Afin d’appuyer le développement et l’organisation des filières face aux produits de construction plus traditionnels, « Construction & Bioressources » insiste sur l’importance des certifications et des qualifications. Garantes des performances techniques et environnementales des produits, ces gages de qualités sont pour l’association l’un des moteurs de la popularisation des produits bio-sourcés, en levant notamment les freins des assurances.
La formation des professionnels du bâtiment sera également au cœur des actions menées. Outre la mise en place par l’institut des métiers d’un portail de formation destiné aux professionnels d’ici fin 2012, un état des lieux des formations de l’éco-construction est d’ores et déjà en cours