Spécial confort d’été : un toit-terrasse isolé par des panneaux en fibres de bois

En 2010, le maître d’œuvre Chris Truttmann (Atelier du Revest - Sarl d’Architecture - 83) se lançait dans la construction de sa maison bioclimatique à Carqueiranne. Son objectif : optimiser l’isolation thermique du bâtiment en privilégiant la notion de déphasage thermique, cruciale par temps chaud (climat méditerranéen). Son choix s’est naturellement porté sur un isolant en fibres de bois Isonat by Buitex. Retour sur expérience.


 

isonat


 

 

Isolation du toit-terrasse : une protection efficace contre la chaleur

Conçue pour utiliser au maximum les apports solaires et limiter ainsi la consommation d’énergie liée au chauffage, la maison bioclimatique de Chris Truttmann a été construite à l’aide de blocs bois-béton. Dotée d’un toit-terrasse incliné de 220 m² en béton plein, l’habitation risquait la surchauffe en raison de l’ensoleillement fort de la région.


 

isonat

 

En plein été, sans isolation, la dalle frisait les 40° dès 11 heures du matin ! Fort de ce constat, Chris Truttmann a sollicité Isonat by Buitex pour la mise en place d’une solution d’isolation thermique spéciale confort d’été. La pose devait avoir lieu non pas à l’intérieur mais sur la partie extérieure de la dalle afin de préserver les hauteurs sous-plafond.

 

Des panneaux éco-isolants en fibre de bois pour protéger de la chaleur et du froid

C’est l’isolant naturel Isonat Fiberwood Duoprotect qui a été sélectionné. Appliqués en surface, sur la base de deux couches croisées pour 18 cm d’épaisseur, les panneaux rigides en fibres de bois ont été ensuite recouverts d’une couche d’étanchéité anti-racines. Grâce aux propriétés inégalées du bois en matière de déphasage thermique, la température de la maison n’a plus jamais dépassé les 26° au niveau du plafond. L’hiver dernier, sans chauffage, la maison est restée tempérée à hauteur de 21/23°. Seuls 15 jours sans soleil ont nécessité la mise en route d’une pompe à chaleur.

Bilan de l’expérience : rapide, la réalisation totale du chantier (réception des panneaux, pose de l’isolant, étanchéité) s’est étalée sur seulement 10 jours. Le système d’emboîtement des panneaux biosourcés Isonat Fiberwood Duoprotect a facilité la mise en œuvre de l’isolation.
 

isonat

 

Ravi d’avoir choisi les panneaux en fibre de bois Isonat pour l’isolation de son toit-terrasse, Chris Truttmann insiste sur la spécificité du climat méditerranéen. « Un climat dont les exigences ne sont pas prises en compte par la RT 2012. La fibre de bois devrait être préconisée en neuf et en rénovation, pour garantir le confort d’été des bâtiments situés dans des régions à fort ensoleillement. »

 

Consulter l'article d'octobre 2013, sur la mise en oeuvre d'Isonat Fiberwood en toiture.