Sarking : une solution d’isolation efficace et rapide pour la toiture

Publié le : Mercredi 06 mars 2013

La toiture est généralement le point prioritaire à traiter dans le cadre d’une rénovation de l’isolation thermique. Grâce à la technique du Sarking, il est possible de réaliser rapidement une isolation performante et économique.

Dans une habitation, la toiture, représente près d’un tiers des déperditions en énergie. En choisissant une isolation thermique en Sarking, la couverture isolante de la toiture sera parfaitement homogène, sans ponts thermiques et aura ainsi d’excellentes performances.

 

Comment fonctionne le Sarking ?

Cette méthode d’isolation est destinée aux toits inclinés. Elle consiste en la fixation de l’isolant entre la charpente et la couverture de toit. L’isolation en Sarking peut être réalisée sur un platelage posé sur les chevrons,  qui sera recouvert de deux couches panneaux isolants en fibres de bois, de type Isonat Fiberwood Duoprotect ou Multisol.
L’utilisation des panneaux d’isolant rigides Fiberwood, rainurés d'un côté et languettés de l'autre, permet un parfait emboitement des plaques, empêchant l’apparition de ponts thermiques. Les panneaux isolants seront aussi posés en quinconce, afin d’éviter les joints croisés.
Sur ces panneaux, viennent se fixer un lattage/contre-lattage qui assure la bonne ventilation de la toiture.

 

isonat

 

Assurer une bonne étanchéité

Afin d’assurer une bonne étanchéité à l’eau et à l’air tout en conservant les propriétés de perméabilité à la vapeur d’eau, un écran de sous-toiture doit être positionné entre l’isolant et le lattage/contre-lattage.
Par exemple, l’isolant rigide Isonat Fiberwood Multisol sera complété par la pose de l’écran de sous-toiture Isonat Protect HPV Aeromax afin d’assurer une parfaite étanchéité de l’isolation.
Dans le cas d’une utilisation d’Isonat Fiberwood Duoprotect, il ne sera cependant pas nécessaire : en effet, cet isolant dispose d’un revêtement de surface en latex lui permettant de se substituer aux membranes à l’écran de sous-toiture, tout en laissant la structure du bâtiment respirer !

 

Une isolation aux multiples avantages

Le Sarking est simple à réaliser lors de la construction d’une habitation. En rénovation cependant, cette solution est plutôt à envisager dans le cas d’une réfection totale de la toiture ! En effet, la mise en œuvre d’une isolation en Sarking en rénovation nécessite d’importants travaux sur la couverture du toit.
Le Sarking permet également d’obtenir une meilleure protection de la charpente, en réalisant un gain de place par rapport aux méthodes d’isolation par l’intérieur. Cette méthode d’isolation laisse également la charpente visible depuis l’intérieur : un véritable atout dans l’aménagement et la rénovation de maisons anciennes, puisque les qualités esthétiques sont conservées et les parements ou décorations restent intacts.