Réforme du Crédit d’impôt développement durable : ce qui va changer en 2014

Publié le : Jeudi 09 janvier 2014

Cet amendement a pour but d’inciter les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement, en particulier liés à l'isolation thermique. « En répartissant l’effort de l’investissement dans le temps, cette mesure rend le crédit d’impôt accessible à plus de ménages. L’effet de levier attendu est important : 1 Euro dépensé par l’État entraîne 4 Euros d’investissement déboursés par un ménage » affirme la Capeb.

 

isonat
 

Cette mesure avait déjà été présentée par le député « Europe Écologie Les Verts » Denis Baupin et la Capeb en 2012. A noter que l’amendement a été adopté cette année en première lecture contre l’avis du Gouvernement. Lequel a finalement défendu cette disposition en deuxième lecture, face à une mobilisation quasi générale des parlementaires.

Ainsi, grâce à ce nouveau dispositif, les particuliers ont la possibilité, à partir de 2014, de réaliser un bouquet de travaux sur deux années au lieu d’une, sans perdre le taux majoré du crédit d’impôt.
La Capeb se réjouit de cette mesure : « C’est une très bonne nouvelle pour l’économie et pour l’écologie. À nous de parler du Crédit d’impôt développement durable à nos clients et de les aider à organiser le financement de leurs travaux de rénovation dans le long terme. À force de patience et de détermination, nous avons un nouvel outil pour avancer efficacement dans le domaine de la rénovation énergétique ».


Isonat : des isolants éligibles au crédit d’impôt

La certification ACERMI dont bénéficient plusieurs isolants thermiques de la marque, leur permet d’être utilisés dans le cadre de travaux de rénovations soutenus par le CIDD.