Réduire sa facture énergétique cet hiver

Publié le : Lundi 19 novembre 2012

Après l’augmentation du coût des énergies (électricité et gaz), la facture de chauffage d’une habitation mal isolée peut rapidement augmenter cet hiver. Quelles sont les solutions pour diminuer le montant de votre facture ?

Ce sont surtout les logements anciens qui sont aujourd’hui concernés par la surconsommation en hiver. Les logements récents, construits dans le respect des nouvelles normes énergétiques sont généralement conformes à la réglementation thermique et limitent la surconsommation.
 

L’isolation thermique : l’indispensable de l’économie d’énergie

Une bonne isolation thermique réduit considérablement la déperdition énergétique et limite donc les besoins en chauffage d’une habitation.
En effet, sur une maison mal isolée, les pertes de chaleur ont lieu sur toute la structure du bâtiment. La toiture est une des sources les plus importantes de perte de chaleur avec 25 à 30 %, suivie des murs (20 à 25%), du plancher (7 à 10 %) et des ponts thermiques présents dans la structure même de l’isolation (5 à 10 %).
Afin de savoir quels travaux envisager, il est indispensable de faire appel à un bureau d’études thermique qui déterminera les améliorations à apporter à votre habitation en ciblant les travaux prioritaires.
Selon l’Ademe, quelques travaux bien ciblés peuvent faire chuter la consommation de 30 % d’une habitation possédant un défaut d’isolation thermique.

A noter : les isolants naturels font partie des plus efficaces sur le marché : isolants à base de chanvre, isolants en fibres de bois ou bien en ouate de cellulose… Les travaux peuvent être réalisés en isolation de l’intérieur de l’habitation ou en isolation par l’extérieur (I.T.E.), en fonction de votre habitation et de votre budget, et seront rentabilisés sur 5 à 10 ans.

 

isonat


 

Optimiser votre isolation thermique

Une mauvaise isolation thermique n’est pas la seule source de déperdition de la chaleur. En effet, pour que des travaux d’isolation soient parfaitement efficaces, il est essentiel  de revoir son système de ventilation et ses menuiseries. En effet, le système de renouvellement de l’air peut être responsable de 20 à 25 % de perte de chaleur et les fenêtres et portes extérieures mal isolées de 10 à 15%.
L’étude thermique de votre habitation révèlera s’il est nécessaire de faire remplacer vos menuiseries et votre système d’aération.
 

Economies  d’énergie : pensez à vos équipements !

Pour obtenir une consommation exemplaire dans votre logement, il peut également être nécessaire d’investir dans des équipements économes : pompes à chaleur, chaudières à condensation, thermostats, inserts, poêles à bois…
Pensez aussi à changer vos habitudes ! En ne surchauffant pas les chambres, en préférant les douches aux bains ou encore en diminuant votre radiateur avant un départ en week-end, vous réaliserez rapidement une économie sur vos dépenses énergétiques.