Prêt a taux zéro plus (PTZ+)

Le PTZ+ ou « prêt à taux zéro renforcé » s’adresse uniquement aux primo-accédants dans l’ancien ou le neuf, sans conditions de ressources. Moins restrictif que l’ancien PTZ, cette aide est modulée en fonction de plusieurs critères, à savoir : le statut du logement (neuf ou ancien), sa zone géographique (A, B1, B2, et C), sa performance énergétique ainsi que de la taille du ménage qui l’habite.

ptz

Le PTZ + propose donc un barème très avantageux pour les communes où les prix de l’immobilier sont les plus élevés (zone A), le neuf, mais surtout les bâtiments ayants obtenu le label BBC pour le neuf et  une classification A (soit très performant) dans le cadre du Diagnostic de Performance Energétique (lien rubrique DPE).
Par exemple, un acheteur de logement neuf répondant à la norme BBC en zone A, pourra bénéficier de 40% du plafond du PTZ+, contre 30 % en moyenne pour le neuf non BBC et 10 à 20 % dans l’ancien énergivore.

Ce nouveau PTZ est donc conçu pour favoriser l’achat de biens immobiliers BBC, et incite également à une remise aux normes des performances énergétiques dans l’ancien. En effet, les travaux de rénovation peuvent être financés grâce aux différentes mesures proposées en parallèle du PTZ+ : l’éco-PTZ (crédit à taux 0% pour rénover un bien), et les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).
 

Quelles démarches réaliser pour déterminer un droit au PTZ + ?

- Déterminer la zone immobilière dans laquelle est situé le logement à acquérir
- Déterminer la classe énergétique du logement (BBC, A, B, C …)
- Calculer une estimation de votre PTZ+
 

Pour plus d’informations :

- Le site de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)
- Le site de l’éco-PTZ