Nouveau label énergie-carbone… Vers la RT 2020 !

Ségolène Royal et Emmanuelle Cosse, respectivement Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable et Ministre du Logement  et de l'Habitat durable, ont annoncé le lancement du label énergie-carbone. Le but : encourager la construction de bâtiments à énergie positive et bas carbone. Mais c’est aussi une manière de préparer la future réglementation thermique 2020.

isonat
Green Office à Meudon, 1er immeuble de bureaux BEPOS en France - Photo Bouygues Immobilier

 

La loi sur la transition énergétique cherche à réduire les dépenses énergétiques et incite à la construction de bâtiments à énergie positive (Bepos). Dans le cadre de cette loi, et sous l’impulsion de la création du label BBCA (Bâtiment bas carbone), le gouvernement a présenté un nouveau label : le label énergie-carbone.

Qu’est-ce qu’un bâtiment BEPOS au juste ?

Il s’agit en fait d’un bâtiment « dont le bilan énergétique vise à atteindre l’équilibre entre la consommation  d’énergie non renouvelable et la production d’énergie renouvelable injectée dans le réseau », et ce sur l’ensemble des usages.

Le  label énergie-carbone, quant à lui, « vise à allier la question de l'énergie positive et des bâtiments qui répondent à la stratégie nationale bas carbone » explique Emmanuelle Cosse. L’objectif s’exprime en chiffre : réduire d’au moins 87% les émissions carbone dans le bâtiment d’ici 2050.

En test jusqu’au mois de septembre

Une expérimentation va être menée en partenariat avec des maîtres d’ouvrage volontaires. "Nous ouvrons une période d'expérimentation pour nous assurer que nos choix sont les bons, et tester cette réglementation sur des bâtiments pilotes, afin de permettre à l'ensemble du secteur d'être prêt en 2018", précise Emmanuelle Cosse.

Le label sera délivré dès septembre par un organisme certificateur agréé.