Maison passive : un concept allemand inspirant

Publié le : Mercredi 01 avril 2015

La maison passive est aussi appelée « maison sans chauffage ». Sa particularité : une construction très basse consommation reposant principalement sur la chaleur du soleil, sur une excellente isolation et sur l’absence de ponts thermiques.

isonat


La maison passive en chiffres

La maison passive pourrait aussi s’appeler « maison intelligente ». Son but : utiliser toutes les sources de chaleur disponibles (soleil, électroménager, habitants…) pour se chauffer. Et cela sera possible grâce à l’orientation sud des fenêtres (triple vitrage minimum), une très forte isolation, l’absence de ponts thermiques, une grande étanchéité et un contrôle de la ventilation.

Voici quelques repères chiffrés pour vous donner une idée précise des qualités de ce type de construction :

- une maison passive consomme 90% d’énergie de chauffage de moins qu’une construction existante et 50% de moins qu’une maison répondant à la RT 2012
- elle n’a pas  besoin de plus de 15 kWh par m2et par an en chauffage alors qu’une maison basse énergie a besoin de 40 à 60 kWh
- elle ne coûte en « chauffage » que 25€ par mois (chauffage d’appoint par air tiédi distribué par les VMC)

La labellisation en tant que « bâtiment passif / Passivhauss » est soumise à des normes très strictes et à quatre critères :

  • les besoins en énergie primaire totale doivent être inférieurs à 120 kWh/(m2.a)
  • les besoins en chauffage doivent être inférieurs à 15kWh/(m2.a)
  • l’étanchéité de l’enveloppe : n50 inférieure ou égal à 0,6 h-1
  • moins de 10% d’heures de surchauffe annuelles (>25°C)


L’isolation d’une maison passive

Pour parvenir à de telles performances, l’isolation est primordiale !  Elle va se jouer à la fois sur la forte résistance thermique du matériau isolant, la membrane d’étanchéité à l’air et la qualité de mise en œuvre. La valeur U des cloisons opaques doit être inférieure à 0,15W/(m2K) et celle des fenêtres inférieure à 0,8.
Les isolants naturels en fibres de bois type Isonat Plus 55 Flex H sont particulièrement indiqués grâce à leurs propriétés techniques remarquables. Ce produit est l’un des plus complets du marché en termes de performances cumulées (phonique, acoustique, hygrométrique).

Les ponts thermiques ne sont absolument pas tolérés dans les constructions passives. Pour vérifier la qualité de l’isolation, le moyen le plus simple est la thermographie par infrarouge, une méthode de mesure de température de surface sans contact physique.

La maison passive est un concept allemand qui tend à se faire connaître en France. Contrairement aux apparences, sa construction ne coûte pas plus chère qu’une construction classique et les économies réalisées se font rapidement sentir dans le budget familial… De quoi en séduire plus d’un !