Actualités
3 minutes min

L’usine Isonat de Mably fête ses 10 ans et inaugure une nouvelle ligne de production d’isolants en fibres de bois

Dix ans déjà que l’usine Isonat de Mabyl (Loire) tourne à plein régime. Pour preuve, le jeudi 19 octobre 2023 a été inaugurée une nouvelle ligne qui va permettre de doubler la capacité de production d’isolant en fibres de bois, pour atteindre, au total, l’équivalent de 16.000 maisons neuves isolées !

Dix ans après l’inauguration de l’usine de Mably par le président François Hollande – et deux ans avant le rachat d’Isonat par Isover – c’est un nouvel événement capital pour Isonat qui s’est déroulé le 19 octobre dernier, en présence de nombreuses personnalités locales.

Montée en puissance

Isonat, qui avait, il y a quelques mois, annoncé de nouveaux investissements et le lancement de la gamme Flex Contact, a inauguré une nouvelle ligne de production qui vient doubler ses capacités de fabrication d’isolants en fibres de bois. 

« Avec cet investissement, nous passions de 19.000 à 42.000 tonnes de capacité de production par an, ce qui représente un équivalent de 16.000 maisons isolées », s’est réjoui Christophe Rogier, directeur général d’Isonat dans son discours d’accueil. Avant d’ajouter : « Notre effectif est passé de 45 personnes fin 2020 à 62 aujourd’hui, et va continuer à progresser avec la montée en puissance de l’activité ».

 

Image

Double entrée pour une capacité multipliée par deux

Concrètement, l’investissement, de plus de 10 M€ et subventionné à hauteur de 850.000 € par l’Ademe, a conduit à la création d’une nouvelle « entrée » constituée d’un second « défibreur », doté d’un préchauffage et d’un automatisme dernier cri, et d’un nouveau « séchoir ». Cette « entrée » vient en soutient de celle existante et va permettre de faire fonctionner les deux lignes de production des gammes Flex et Rigide en parallèle.
 
Sur le plan environnemental, l’impact de cette nouvelle ligne n’a bien sûr pas été négligé. « Comme la meilleure énergie est celle qu’on ne dépense pas, l’énergie que nous utilisons à Mably pour la fabrication de nos produits est compensée en seulement 7 mois grâce aux réductions de consommation au sein du bâtiment, sachant que nos isolants sont destinés à rester de 40 à 50 ans sur place », a conclu Christophe Rogier. 

 

Image