L’éco-PTZ utilisable en plusieurs fois

Le 7 décembre, le Sénat a adopté l’amendement Courteau, dans le cadre du projet de loi de finance 2016, qui vient modifier l’éco-prêt à taux zéro. Celui-ci est encore plus attractif et profitable pour les personnes souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique.

 

isonat

 

Quels changements pour l’éco PTZ ?

Suite à ces amendements, un ménage qui a bénéficié de l’éco-PTZ mais qui n’a pas utilisé toute la somme à laquelle il avait droit, peut s’en servir plus tard pour d’autres travaux. Cette somme est utilisable dans les trois ans et pour des travaux complémentaires éligibles bien entendu à ce prêt.

Pour en bénéficier, nul besoin de constituer à nouveau tout un dossier. Il suffira de présenter un devis détaillé avec descriptif des travaux.

Le sénateur Roland Courteau, à l’origine de cet amendement nouveau, donne un exemple concret : «Ainsi, un ménage ayant réalisé un bouquet de travaux portant sur le renouvellement d'une chaudière et l'isolation des combles et n'ayant pas consommé la totalité de l'enveloppe de son éco-prêt à taux zéro pourrait mobiliser le reliquat de l'avance remboursable pour effectuer d'autres travaux éligibles (…), comme le remplacement des menuiseries ou l'isolation des murs ».

Voilà qui devrait booster les demandes d’éco-PTZ et le secteur d’activité du bâtiment.