Le label BBC remplacé par le HPE et le THPE pour la RT 2012

A compter du 1er janvier 2013, la RT 2012 sera appliquée aux bâtiments neufs. De nouvelles exigences énergétiques devraient apparaitre pour les futurs labels THPE et HPE, qui accompagneront le déploiement de la RT 2012 et permettront l’obtention d’aides fiscales.


Après plusieurs mois de concertation entre les différents acteurs du secteur (énergéticiens, promoteurs, constructeurs, industriels et associations), la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP) livre les premiers contours des futurs labels relatifs à la RT 2012.


Vers la fin du BBC

Lancé en 2009 pour attester de la qualité énergétique d’un bâtiment ou d’une habitation, le label BBC vit aujourd’hui ses dernières heures. A l’orée de 2013, le BBC sera remplacé par deux nouveaux labels définissant le niveau de « haute performance énergétique d’un bâtiment » (HPE), ou bien de « très haute performance énergétique » (THPE). Pour faciliter la transition et la compréhension de chacun, les exigences de ces labels devraient converger avec le label « Effinergie + », dont ils sont inspirés.
Ces deux nouveaux labels prévoient notamment une nouvelle réduction de la consommation d’énergie primaire (énergie disponible dans l'environnement et directement exploitable sans transformation) de respectivement 10 % et 20 %, ainsi que des exigences plus élevées en termes de moyens.


isonat

Une performance renforcée

Si les critères des nouveaux labels de la RT 2012 n’intègreraient pour le moment pas de révisions concernant les débits de ventilation, le THPE devrait cependant prévoir une formation des professionnels à l’étanchéité.
Enfin, Effinergie souhaiterait que la production énergétique du bâtiment (notamment à l’aide du photovoltaïque) soit soustraite en moindre mesure de la consommation du bâtiment dans le cadre de l'obtention du label. Cette mesure favoriserait ainsi la qualité de l’enveloppe du bâtiment et de son isolation thermique au détriment du suréquipement.
Ces deux labels, qui devraient être finalisés dans les semaines à venir, permettront de proposer une performance énergétique renforcée par rapport au niveau obligatoire. Le THPE devrait ainsi favoriser l’apparition de démarches proactives et d’innovations de la part des professionnels du bâti et de l’équipement.


L’isolation en fibres de bois au cœur de la performance

Très performante dans le cadre de l’isolation thermique, les isolants naturels en fibres de bois, chanvre ou fibres textiles recyclées, seront également appuyés par la RT 2012. Leur haute performance permet en effet d’obtenir un grand confort thermique été comme hiver en favorisant l’étanchéité à l’air. Très denses, les panneaux en fibres ou en laine de bois ne se tassent pas, qualité qui garantit leur durabilité.
Le coefficient de déphasage élevé des isolants en fibres de bois, permet une accumulation de chaleur dans les murs, essentielle pour la qualité de l’isolation thermique et donc pour la qualité énergétique d’une habitation.