Le biosourcé, bien plus qu’une tendance

Nous sommes de plus en plus attentifs. Attentifs au contenu de nos assiettes, aux modes de fabrication de nos vêtements, aux matériaux de construction de nos maisons. Sur ce dernier point, on s’aperçoit que le biosourcé séduit de plus en plus. Loin d’être une simple tendance, il s’impose petit à petit comme  l’alternative durable idéale qui s’adapte aussi bien à notre maison qu’à notre conscience écolo.
 

isonat
 

Vous avez dit « biosourcé » ?

Qu’est-ce qu’un matériau biosourcé ? La définition du CSTB est très claire, il s’agit de « l’ensemble des matériaux et produits dont une partie des matières premières est issue du monde vivant (biomasse végétale et animale incluant les matières recyclées, fibres de bois comprises mais hors bois d’œuvre) ». A savoir : chanvre, lin, ouate de cellulose, fibres de bois, paille, liège, fibres de coton recyclées, plumes de canard, laine de mouton et roseaux.
Finalement, construire en matériaux biosourcés est une pratique qui ne date pas d’hier !  Autrefois, les habitations étaient bâties et isolées grâce aux matières que l’on trouvait « sur place », c’est-à-dire dans le sol, la végétation ou sur le dos des animaux. Du biosourcé avant l’heure !
Aujourd’hui, on retrouve dans les constructions des matières premières qui peuvent provenir du monde entier et qui consomment beaucoup d’énergie grise (somme des énergies nécessaires à la  production, fabrication, utilisation et au recyclage des matériaux)…
Toutefois, on tend de plus en plus vers des constructions dites « durables », respectueuses de l’environnement. Le gouvernement a mis en place des normes à respecter ce qui incite d’autant plus à être attentif aux matériaux utilisés.
 

Contemporain et biosourcé : mix and match !

Opter pour des matériaux biosourcés permet d’atteindre les performances énergétiques imposées par la RT2012, mais c’est également un engagement personnel pour un environnement et un habitat plus sain.
Parmi ces matériaux les plus en vogue, on retrouve les isolants biosourcés comme ceux proposés par Isonat, Leur force : une production locale et éco-responsable, des matières premières naturelles comme la fibre de bois ou le textile recyclé.
Bref, ce type de produit a plus d’un argument en sa faveur et est à la portée de tous et de toutes les constructions…. Ils ne sont pas réservés aux constructions « nature », à la campagne ou à la rénovation de vieilles bâtisses ! Halte aux idées reçues !
Aujourd’hui, les constructions contemporaines, aux styles architecturaux innovants et/ou hauts de gamme, font le choix des isolants biosourcés. Parce qu’ils permettent un confort remarquable de par leurs qualités hygrométriques, parce qu’ils présentent des performances thermiques et phoniques excellentes, parce qu’ils préservent la santé des habitants, parce qu’ils sont écologiques et que c’est un geste pour l’environnement, pour sa famille et les générations futures.
La demande pour ce type d’isolants est croissante… Preuve que la sensibilisation aux enjeux environnementaux, ça fonctionne.