Lancement du premier label Bâtiment Bas Carbone au printemps

Suite à la COP 21, l’association pour le développement du bâtiment bas carbone, le CSTB et CERTIVEA ont décidé de lancer un label Bâtiment Bas Carbone. Délivré à partir du printemps 2016, il permettra de mesurer l’empreinte carbone des constructions tout au long de leur vie.

isonat

 

Label Bas Carbone, dans le prolongement de la COP 21

Comme nous vous l’expliquions, la COP 21 a permis une prise de conscience collective sur l’urgence à s’unir pour limiter le réchauffement climatique. Les Etats ont signé l’Accord de Paris, s’engageant ainsi à agir en ce sens. C’est dans cette dynamique que l’Association pour le développement des bâtiments bas carbone (BBCA) a décidé de créer le premier label Bâtiment bas carbone.

Le président de l’Association BBCA explique que « la prise en compte des émissions carbone était le chaînon manquant de l'effort environnemental accompli jusqu'à présent par les acteurs du bâtiment. Si on veut agir sur le climat, il faut agir sur le carbone »

Le CSTB, partenaire du label Bas Carbone

Quand on sait que le bâtiment représente 28% des émissions de CO2 (2ème secteur le plus pollueur) on comprend tout l’intérêt d’un tel label. Et pour soutenir l’association, le CSTB et CERTIVEA ont contribué à sa création.

Le but de ce label est bien de mesurer l’empreinte carbone d’une construction tout au long de son cycle de vie et de « permettre aux acteurs immobiliers d’identifier les bonnes pratiques pour concevoir, à leur tour, des bâtiments bas carbone, dans toutes les classes d’actifs ». 

Les produits d'isolation biosourcés font partie des solutions naturelles pour des bâtiments sains et économes, qui font du bien à l'environnement.

Affaire à suivre donc !