Lancement de l'éco-PTZ complémentaire

Un nouveau coup de pouce en faveur des économies d’énergie… L’éco-PTZ complémentaire ! Désormais, il est possible de faire deux emprunts à taux zéro pour financer ces travaux de rénovation énergétique. Explications.

isonat

 

Eco-PTZ complémentaire : conditions d’obtention

Voilà une bonne nouvelle pour les propriétaires souhaitant faire des travaux de rénovation ! S’ils ont déjà obtenu un Eco-prêt à taux zéro, mais qu’ils n’ont pas utilisé toute l’enveloppe de 30.000 euros, ils peuvent demander un second prêt. La condition : que le montant total emprunté ne dépasse pas le plafond de 30.000€ et que la demande soit formulée dans les trois ans suivant l’obtention du premier prêt. 

De plus, comme pour le l’Eco-PTZ initial, les travaux engagés doivent être réalisés par une entreprise ou un artisan qualifié RGE, reconnu garant de l’Environnement et doivent faire partie de la liste des travaux éligibles, consultable sur le site du Ministere de l'Environnement.

Une aide financière pour les travaux de rénovation

Petite piqûre de rappel : l’Eco-PTZ est dédié aux propriétaires, occupants ou bailleurs pour la réalisation d’un bouquet de travaux d’amélioration énergétique (par exemple isolation de la toiture, isolation par l’extérieur, changement des menuiseries…).

L’Eco-PTZ complémentaire entre dans la Loi des finances 2016 et est d’ores et déjà en vigueur.