L’ANAH étend son fond d’aide à la rénovation thermique aux copropriétés

Le 4 avril, un nouveau décret concernant l’isolation thermique a été publié au Journal Officiel. Celui-ci renforce le décret fixant les conditions d’emploi des aides du Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique, notamment pour les copropriétés.

 

Une aide pour l’économie d’énergie

Très impliquée dans la politique énergétique préconisée par le Grenelle de l’Environnement, l’ANAH* gère depuis septembre 2010 le Fond d’Aide à la Rénovation Thermique (FART). A l’origine, ce fond était destiné, sous conditions de ressources, aux propriétaires occupants souhaitant réaliser des travaux d’économie d’énergie dans leur habitation : changement des menuiseries, isolation thermiques des murs, de la toiture ou des combles
*Agence Nationale de l’Habitat

 

isonat

 

La nouveauté 2012

En mesure principale de ce décret signé au début du mois : l’élargissement de la liste des travaux éligibles à l’aide du FART. 

Désormais, les améliorations portant sur les parties communes des copropriétés pourront en effet être financées, à la condition d’un progrès d’au moins 25 % de la performance énergétique initiale.
D’autre part, le décret du 4 avril définit également une revalorisation de l’Aide de Solidarité Ecologique (ASE)  à 1600€ contre 1100€ en 2011. 

A noter : dans le cadre d’un contrat local d’engagement contre la précarité énergétique, si une collectivité accorde une aide dans les mêmes conditions, le montant de l’ASE pourra être augmenté du même montant que l’aide versée par la collectivité. L’ensemble ne pourra  pas cependant excéder 2100€ euros.