L’Amérique à l’heure du biosourcé

Peu d’études sur le biosourcé aux Etats Unis sont disponibles… Pourtant l’une d’elle a émergé sur le web français il y a quelques jours, sur le site Technique-ingénieur.fr.
Il s’agit d’un rapport datant de 2013 et présentant un bilan intéressant du marché du biosourcé outre-Atlantique. Un marché indéniablement en plein développement !

 

isonat

Le rapport « Une analyse de l’impact économique de l’industrie des produits biosourcés américaine » a été réalisé dans le cadre du programme BioPreffered du ministère de l’Agriculture. Il nous éclaire sur l’industrie du biosourcé aux Etats-Unis et nous permet de constater qu’il s’agit là d’un secteur très dynamique.

Voici les principales informations à retenir de ce rapport :

  • Les 7 principaux secteurs de produits biosourcés participant à l’économie américaine sont : l’agriculture et la sylviculture, le bioraffinage, les produits chimiques biosourcés, les enzymes, les bouteilles et emballages en bioplastique, les produits de la forêt et le textile.
  • L’industrie des produits biosourcés génère 369 milliards de dollars dans l’économie du pays
  • Le programme BioPreferred référence 20.000 produits biosourcés comme pouvant faire partie des achats publics américains.
  • L’industrie des produits biosourcés crée directement 1,5 millions d’emplois. Chacun de ces emplois génère à son tour 1,64 emploi dans d’autres secteurs économiques. Ce qui fait au total 2,5 millions d’emplois directs et indirects liés aux industries du biosourcé.
  • La plus grande concentration d’activités industrielles s’apparentant au biosourcé sont situées dans le Mississippi, Oregon, Maine, Wisconsin, Idaho, Alabama, Caroline du Nord, Arkansas et Dakota du Sud.

Industrie biosourcé et environnement

D’après ce rapport, « il existe deux principaux mécanismes par lesquels l'utilisation de produits biosourcés réduit la consommation de pétrole. Tout d'abord, il y a un remplacement direct de matières premières chimiques traditionnellement issues de raffineries de pétrole brut par des matières premières chimiques désormais obtenues par bioraffineries [...] Le second type de substitution du pétrole se fait grâce à l'utilisation accrue de matériaux biosourcés naturels comme substituts de matériaux synthétiques (à base de pétrole) qui ont été largement utilisés pendant de nombreuses années ».
Soit une économie de 150 millions de gallons de pétrole par an… Ce qui équivaudrait à retirer 200.000 voitures de la circulation… !