La précarité énergétique plus présente en milieu rural

Publié le : Mercredi 29 mai 2013

Selon une enquête réalisée par le Centre de Recherches pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie (Credoc), les zones rurales seraient aujourd’hui les plus touchées par la précarité énergétique.

Selon cette étude mesurant la précarité énergétique des foyers français, une forte disparité existerait entre les logements situés en milieux urbains et les logements ruraux.

Une facture énergétique plus élevée à la campagne

Les résultats de cette étude ont été réalisés à partir de l’analyse des factures énergétiques des ménages. Selon l’enquête les habitants des plus petites communes seraient les plus touchés avec 33% des ménages victimes de la précarité énergétique : ceux-ci seraient alors plus enclins à diminuer leur consommation (en termes de gaz, d’électricité ou de fioul) et ainsi diminuer leur niveau de confort pour parer à ce déficit. En effet, les factures de chauffage de l’habitat seraient de 23 % plus élevés dans les zones rurales par rapport à la moyenne nationale.

 

isonat

 

La rénovation thermique toujours plus accessible

Si la taille des logements (plus élevée en milieu rural) peut être en partie responsable de ces résultats, ceux-ci sont également dus à un défaut d’isolation thermique. Les habitations des milieux ruraux sont la plus part anciens et mal isolés, entraînant une consommation largement supérieure aux logements urbains plus récents.
Pour pallier à ce déficit énergétique, les propriétaires peuvent aujourd’hui bénéficier de nombreuses primes et aides afin de mettre en œuvre des travaux de rénovation thermique.

En effet, en 2013, l’Etat a également mis en place une nouvelle subvention de 1350 € pour encourager les particuliers à réaliser des travaux d’économie d’énergie. Disponible jusqu’en 2015, cette aide « bonus » vient dores et déjà compléter les dispositifs existants : le crédit d’impôt développement durable, l’éco-PTZ, la TVA à taux réduit …

Isonat Végétal : un isolant biosourcé idéal pour la rénovation thermique

Distribué en rouleaux ou en panneaux, Isonat Végétal s'adapte à toutes les configurations : c'est l'isolant idéal pour les chantiers de rénovation thermique ! Conçu à partir de fibres de coton et de chanvre, cet isolant naturel permet une isolation thermique et acoustique efficace.
Certifié ACERMI, sous avis technique du CSTB.