La fin des sacs plastiques, c'est aujourd'hui !

On vous en avait parlé au mois de mars... La fin des sacs plastiques est désormais une réalité ! Depuis le 1er juillet 2016, plus aucun sac plastique n'est distribué en caisse. Et le 1er janvier 2017, cette interdiction sera élargie aux sacs d'emballage des fruits et légumes. On vous dit tout !

isonat

 

C'est du concret ! Plus besoin de demander un sac plastique en caisse, on vous répondra que c'est tout bonnement interdit ! Pourquoi cette interdiction ? Parce que les sacs fins en plastiques sont cause de grand gaspillage et de pollution.
En effet, la plupart sont jetés à la poubelle (dans le meilleur des cas) immédiatement par les consommateurs. Et on les retrouve en grande partie dans les océans sous forme de "mers" de plastique, avec le risque réel d'être ingérés par la faune marine.

D'après les chiffres du gouvernement, chaque année sont distribués 5 milliards de sacs fins en plastique en caisse et 12 milliards aux rayons fruits et légumes... Il y avait donc urgence à agir et à durcir le ton.

La fin des sacs plastique en caisse, vraiment ?

Désormais, les sacs fins en plastique sont interdits, mais pas ceux ont l'épaisseur est supérieure à 50 microns.
La grande distribution s'est engagée dans ce combat depuis plusieurs années en faisant payer les sacs plastiques... Une méthode efficace qui a fait passer le nombre de sacs distribués de 12 milliards à 700 millions.

Pour les fruits et légumes, les fameux sacs ultrafins seront interdits à compter du 1er janvier 2017. Par quoi les remplacer alors ? Par des sacs en papier ou des sacs biosourcés et compostables.

Le sac biosourcé, nouveau compagnon des courses !

Le sac biosourcé est composé en partie de matières organiques. Il contient encore du plastique mais il pourra se dégrader dans sa totalité. La part des sacs biosourcés sera de 30 % en 2017, 40% en 2018, 50% en 2019 et 60% en 2025.
Ces sacs seront aussi compostables, c'est à dire qu'ils pourront se dégrader seul et se transformer en eau et en CO2. Un particulier pourra donc le mettre dans son compost !