Isolation du Zidane Sport Concept « Z5 »

Près de 1000 m² d’Isonat Plus 55 Flex viennent d’être posés dans ce complexe de sport urbain qui verra le jour d’ici quelques mois.

Le 8 avril, Isonat terminait l’isolation thermique du Z5, en cours d’implantation à Aix en Provence (13). Ce complexe de sport urbain s’inscrit dans le cadre d’un  projet pilote de « Foot à 5 » hi-tech associant à une dimension sociale les exigences du label BBC (Bâtiment Basse Consommation) et de la certification BDM (Bâtiment Durable Méditerranéen).

isonat

Le Z5 primé pour sa Haute Qualité Energétique

Pour la réalisation de ce projet, ce sont prés de 1 000m² d’Isonat plus 55 flex qui ont été posés. Le choix de cet isolant thermique n’a pas été fait au hasard par BEC Construction, maître d’ouvrage du projet, qui devait respecter des normes très précises en matière d’isolation et de sélections des matériaux. Isonat Plus correspondait parfaitement à ses critères du fait de ses qualités d’isolation thermique, de sa résistance mécanique et de sa durabilité. A cela venait s’ajouter l’avis technique du CSTB ainsi que sa certification ACERMI, éléments indispensables à l’obtention de la labellisation BBC. Le plébiscite du produit s’est également étendu aux artisans plaquistes de CLF, qui ont pu apprécier son grand confort de pose.

Une dimension pédagogique

Salué par une médaille d’argent des Bâtiments Durables Méditerranéens (BDM) grâce à ses faibles consommations en énergie, le Z5 se posera également en exemple grâce à une salle dédiée à l’élaboration et à la construction du bâtiment. Bâtit dans une volonté de sensibilisation aux problématiques énergétiques et à celles des bâtiments durables, le Z5 intègre en effet toutes les normes de Haute Qualité Energétique (HQE) ainsi que les dernières innovations en matière de technologie et de respect environnemental. Encadré par une charte éthique, ce projet pédagogique aura pour vocation la sensibilisation à l’utilisation optimum des énergies renouvelables, incluant l’énergie solaire et l’énergie thermique. Prochainement, ce sont 9 villes françaises qui devraient voir s’implanter des structures du même type, intégrant également le concept d’écomobilité avec des accès facilité pour les moyens de transport « verts » : vélos, vélos partagés, transports en commun …