Froid et gel : Comment protéger votre maison ?

Publié le : Dimanche 20 janvier 2013

Au cours des hivers rigoureux, les intempéries sur le long terme peuvent endommager votre habitation. Quelques travaux et aménagements peuvent cependant la protéger des dégradations liées au froid.

Canalisations gelées qui explosent, toit fragilisé par le gel, infiltrations d’eau et d’air froid au niveau des menuiseries… les intempéries hivernales mettent votre habitation à rude épreuve. Sur le long terme, ces agressions liées au froid peuvent engendrer des dégâts sur la structure même de votre habitation et nécessiter des travaux de réparation coûteux.

L’isolation thermique protège la structure du bâti

Les dégâts liés au froid concernent généralement les maisons et appartements anciens. En effet une isolation ancienne entraîne la formation de ponts thermiques, la déperdition de chaleur et l’infiltration d’humidité. La rénovation thermique d’un bâtiment ancien est donc un des axes prioritaires pour la lutte contre les dégâts liés au froid.


isonat

Le toit

La priorité doit souvent être portée sur l'isolation de la toiture et des combles, principaux points de déperdition de la chaleur. Afin d’assurer la bonne isolation de votre toit, assurez-vous de la présence d’un écran de sous-toiture qui empêchera les infiltrations d’humidité. 
Pour aider à l’isolation des pièces situées sous la toiture, la rénovation de l’isolation peut être envisagée directement en sous-toiture à l’aide d’un isolant en fibres de bois, ou encore un isolant en vrac à pulvériser sur le sol des combles perdus.

 

Les murs

L’isolation des murs apporte également un meilleur confort thermique à l’habitation. Si un ravalement de façade est envisagé (aussi bien en habitat individuel qu’en copropriété) optez pour l’isolation thermique par l’extérieur à l’aide d’un isolant rigide en fibres de bois. Cette méthode, extrêmement efficace est le meilleur moyen de lutter contre les ponts thermiques. L’isolation des murs par l’intérieur obtient également de très bons résultats, mais entraîne une légère perte d’espace.

Empêcher l’entrée du froid dans votre habitation empêchera également une explosion des canalisations, due au gel de l’eau.

 

Renforcer fenêtres et portes

Afin que l’isolation thermique de votre logement soit efficace, les menuiseries (portes et fenêtres) doivent également être étanches au froid. Si le remplacement est trop coûteux, il existe cependant des solutions alternatives pour améliorer la qualité de leur isolation.
Des rideaux épais placés devant les ouvertures créent un écran supplémentaire contre le froid. La pose de joints sur les bords des cadres et coincés par les battants lorsque les portes et fenêtres sont fermées, sont un frein efficace contre les courants d’airs.
Pour les vitrages il existe également des films isolants à coller directement sur la vitre ou encore des stores isolants, permettant de limiter la formation de parois froides.

En tous les cas, ces conseils d’ordre pratique permettent dans toute situation d’améliorer le confort thermique d’une maison ou d’un appartement dans l’ancien.