Chassez les zones de déperdition de chaleur !

Le printemps est là et c’est la période idéale pour réaliser des travaux de rénovation dans votre maison ! Difficile de savoir par où commencer ? Sachez que l’isolation est un poste clé dans la consommation énergétique de votre logement. 
 

isonat
 

Chassons les idées reçues !

Nous le savons, et ce depuis l’étude réalisée par Opinion Way pour le site Monexpert-isolation.fr, les Français ont froid dans leur maison ! Comme déjà évoqué dans un précédent article, les solutions que nous adoptons ne sont pas toujours les plus efficaces … Manque d’informations ou de budget, les Français ignorent quelles sont les zones de déperdition les plus sensibles. Dans l’imaginaire commun, les portes et les fenêtres sont pour les Français, les principaux responsables de la perte d’énergie !

Malheureusement, cet idée est fausse et peut entraîner un mauvais diagnostic pour vos projets de rénovation thermique.

Les zones de déperdition : les principaux responsables

En réalité, voici, dans l’ordre d’importance, les principales zones de déperdition :

  1.  Le toit représente 25 à 30% des pertes de chaleur et la cause s’explique facilement : l’air chaud, plus léger, s’élève et vient se loger sous le toit. L’isolation du toit reste une solution simple et rapide qui ne nécessite pas d’importants travaux.
  2.  Les murs sont responsables de 20 à 25% des déperditions de chaleur. Ils peuvent être isolés par l’intérieur ou par l’extérieur. Le premier cas permet de conserver l’aspect extérieur de votre maison, le second cas peut être plus efficace mais entraîne plus de dépenses (il faut changer les seuils de fenêtre).
  3.  Les zones de fuites d’air et d’air renouvelé entraînent une perte de 20 à 25% de la chaleur : inutile d’avoir une bonne isolation s’il existe des entrées d’air parasites (conduits de ventilation, de canalisation, hotte, fissures …)
  4.  Les fenêtres ne sont responsables que de 10 à 15% des déperditions de chaleur ! Changer simplement vos vieilles fenêtres par de nouvelles, mais elles ne seront pas votre priorité.
  5.  Les portes sont également responsable de la perte de chaleur dans votre logement, surtout si elle communique vers l’extérieur. La bonne pose d’une porte est essentielle pour ne pas créer de pont thermique.
  6. Le plancher quand à lui représente 7 à 10% des déperditions de chaleur. Il existe des solutions d’isolation par le haut, par le bas ou entre les solives.

Vous l’aurez compris, le toit et les murs sont les zones les plus critiques ! C’est pourquoi Isonat vous accompagne dans leur isolation !