Chantier d'isolation du toit-terrasse d'une maison bioclimatique

Publié le : Vendredi 18 octobre 2013

A Carqueiranne, un chantier référence pour observer les qualités d’isolation et de déphasage thermique des isolants biosourcés Isonat. Une isolation thermique d’une dalle de 220m2 réalisée avec un isolant en fibre de bois rigide (Isonat Fiberwood Multisol) sous étanchéité.

 

La fibre de bois : isolation naturelle et déphasage thermique

Pour réaliser l’isolation thermique de son toit-terrasse, Chris Truttman – par ailleurs Maître d’œuvre au sein de l’Atelier d’Architecture du Revest – souhaitait un isolant qui assure une bonne protection contre le froid l’hiver mais surtout d’excellentes qualités de déphasage thermique afin d’assurer un confort d’été suffisant. Ayant fait le choix de construire une maison bioclimatique, Chris Truttman s’est naturellement tourné vers un isolant naturel. Il a donc mis en œuvre un isolant Isonat en fibre de bois rigide dédié à l’ITE : Isonat Fiberwood Multisol, en 180mm d’épaisseur. La dalle toiture de 220m2 en béton a une épaisseur de 22 cm. Sans isolation sous la dalle, l’application en surface d’une seule couche d’Isonat Fiberwood Multisol 180, uniquement recouverte d’une couche d’étanchéité, entraîne un R de près de 4 ! Ce qui devrait assurer une isolation thermique de haute performance cet hiver. Quant aux effets du déphasage thermique de la fibre de bois, voici le retour de Chris Truttman après un premier été : «Effet garanti : lorsque le soleil est au zénith, la dalle, à sa surface, dépasse les 40°. A l’intérieur, sous la dalle et quel que soit le moment de la journée, pas plus de 25° ! ». Objectif pleinement atteint pour le confort d’été, et « à ce jour pas de chauffage mis en place, nous attendons  l'hiver de pied ferme ! ». Nous vous tiendrons bien sûr informés sur ce blog.

 

Le chantier d’isolation du Toit-Terrasse en images

isonat

Une dalle de 220m2 à recouvrir

 

isonat

Une couche d’isolants naturels Isonat Fiberwood Multisol en 180mm d’épaisseur

 

isonat

Les bordures d’Isonat Fiberwood permettent un emboitement optimal qui facilite la pose et évite  les ponts thermiques et les ruptures d’étanchéité.

 

isonat

Une couche d’étanchéité a été posée sur les panneaux d’Isonat Fiberwood.

 

isonat

Pose d’une couche anti-racines pour préparer la végétalisation de la toiture.

Crédit Photos : Chris Truttman – Atelier du Revest