Aides pour la rénovation énergétique : dispositif élargi et prime augmentée

Le Programme « Habiter mieux » est renforcé depuis la mi-juillet. Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique,  la prime existante, versée par l’Anah passe de 1600 à 3000 euros, et le dispositif est désormais accessible aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriétaires.

Aide de solidarité énergétique

Géré par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) pour le compte de l'Etat, ce dispositif venait en aide aux propriétaires occupants éligibles aux aides de l'Anah, désireux d'engager des travaux d'économie d'énergie dans leur logement. Il est désormais offert aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriétaires. Le montant de la prime à la réalisation de travaux est fixé à 2 000 € par logement pour les bailleurs bénéficiaires, et à 1 500 € par lot d'habitation principale pour les copropriétés. Pour les propriétaires occupants éligibles aux aides de l'Anah, le montant de l'aide de solidarité écologique octroyée est lui porté de 1 600 à 3 000 euros.

 

isonat

 

Isoler son logement pour atteindre les objectifs fixés

Pour obtenir les aides de l’état, le décret fixe à 35 % le gain énergétique à obtenir après travaux de rénovation thermique pour les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriétés. Il est maintenu à 25 % pour les propriétaires occupants. Le moyen le plus efficace pour atteindre ces résultats consiste à réaliser des travaux d’isolation. Pour combiner économies d’énergie et isolation écologique, les isolants naturels, en laine de bois ou en laine de chanvre ou en textile recyclé, permettent d’atteindre ces objectifs  d’amélioration des performances énergétiques. Par exemple, isoler ses murs avec des panneaux de laine de bois Isonat permet de réduire jusqu’à 25% les pertes de chaleur.