L'actualité de l'éco-isolation
et de l'éco-construction

Actualités d’Isonat, questions juridiques,
conseils, réflexions, initiatives, chantiers originaux, entreprises innovantes...
VOTRE CONTACT
EN RÉGION
Un projet, une question, un conseil, un point de vente...
Votre interlocuteur régional est disponible toute la semaine de 8:00 à 12:00 et de 14:00 à 18:00, le vendredi jusqu’à 17:00.
VOTRE CODE POSTAL
accueil > juridique > Plus de fiabilité pour le DPE
Jan 12
5

Plus de fiabilité pour le DPE

Précédemment critiqué pour son manque de fiabilité, le DPE évolue grâce à un nouvel arrêté modifiant l’encadrement de la pratique et de la formation des professionnels  du diagnostic énergétique.


Le 24 décembre est paru au journal officiel un arrêté modifiant le texte du 16 octobre 2006 concernant le Diagnostic de Performance Energétique et qui sera mis en œuvre dès le 1er février 2012.


Deux niveaux de certification

Parmi les principales modifications apportées à la mise en œuvre du DPE, la certification possèdera désormais deux niveaux, en fonction du type de bâtiment concerné :

  • le diagnostic de performance énergétique individuel : cette certification sans mention sera à l’usage des habitations individuelles et lots à usage principal d’habitation.
  • le diagnostic de performance énergétique tous types de bâtiments, qui concernera les bâtiments du tertiaire ou à usage professionnel.

Ce système de différenciation des bâtiments devrait faciliter l’application du DPE en facilitant la prise en compte de la réglementation thermique préconisée par le Grenelle.


Des examens professionnalisants :

Une autre partie de cet arrêté reviens également sur l’accès à cette qualification professionnelle, en précisant notamment les connaissances et les expériences requises par les candidats.

Diagnostics sans mention :

Les professionnels souhaitant exercer devront désormais satisfaire à un examen pratique et théorique ou justifier d’une expérience professionnelle d’au minimum 3 ans en tant que technicien ou agent de maîtrise du bâtiment, ou être en possession d’un diplôme de type bac+2 dans le domaine des techniques du bâtiment.

Diagnostics avec mention :

Les candidats à la certification devront compléter leur diplôme par une expérience professionnelle de 1 à 3 ans (en fonction du nombre d’années de formation) et devront suivre une formation spécifique (NF EN ISO/CEI 17024 § 4.3.5)  18 mois maximum avant leur évaluation.

Dans la pratique le renforcement et la valorisation de cette qualification professionnelle devrait empêcher les dysfonctionnements précédemment observés et participer à l’amélioration l’expertise thermique et énergétique de l’habitat.
 
Découvrir le nouveau texte de loi sur légifrance.fr

DPE; diagnostique de performance énergétique; législation; isolation thermique: économie d'énergie; isolation; isolant; Isonat; Isolation naturelle; certification DPE; Grenelle; réglementation thermique; RT2012