L'actualité de l'éco-isolation
et de l'éco-construction

Actualités d’Isonat, questions juridiques,
conseils, réflexions, initiatives, chantiers originaux, entreprises innovantes...
VOTRE CONTACT
EN RÉGION
Un projet, une question, un conseil, un point de vente...
Votre interlocuteur régional est disponible toute la semaine de 8:00 à 12:00 et de 14:00 à 18:00, le vendredi jusqu’à 17:00.
VOTRE CODE POSTAL
accueil > financements > Les nouvelles résistances thermiques pour le crédit d’impôt 2012
Jan 12
26

Les nouvelles résistances thermiques pour le crédit d’impôt 2012

Depuis le 2 janvier 2012, le crédit d’impôt en rénovation a évolué, incluant une nouvelle exigence du niveau de résistance thermique dans le cadre de l’isolation des parois opaques.


Modifiée par l’arrêté du 30 décembre 2011, les exigences thermiques de l’isolation dans le cadre d’une rénovation ont été revues à la hausse.  Ce changement concernera principalement les travaux d’isolation des combles et des parois verticales dans la mise en œuvre des nouveaux chantiers. En effet, il faudra donc compter avec les nouveaux critères d’éligibilité au crédit d’impôt pour le choix et l’achat de vos matériaux d’isolation thermique.

 

 

Quels produits choisir ?

Pour pouvoir prétendre au crédit d’impôt il vous faudra désormais prêter attention à leur résistance thermique, notée R, mais également à leur prix.
Seront pris en chargematériaux d’isolation thermique :
- des parois opaques, dans la limite d’un plafond de dépenses fixé à 150€ TTC par m² de parois isolées par l’extérieur et à 100€ TTC par m² de parois isolées par l’intérieur pour :
- les planchers bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert, possédant une résistance supérieure ou égale à 3 mètres carrés Kelvin par watt (m2.K/W) ;
- les murs en façade ou en pignon, possédant une résistance supérieure ou égale à 3,7 mètres carrés Kelvin par watt (m ². K/ W) ;
- les toitures-terrasses possédant une résistance supérieure ou égale à 4,5 m2.K/W ;
- les planchers de combles perdus possédant une résistance thermique supérieure ou égale à 7 m2.K/W ;
- les rampants de toiture et plafonds de combles possédant une résistance thermique supérieure ou égale à 6 m2.K/W ;

Lire l’Arrêté du 30 décembre 2011 - art. 1

De façon générale, ces produits font partis des plus performants de leur catégories et sont largement disponibles sur le marché. En étant éligibles au crédit d’impôt ceux-ci vous garantissent donc une performance optimale en matière d’isolation thermique, qui s’ajoutera à la réduction de dépense proposée par le crédit d’impôt.

crédit d'impot; résistance thermique; norme; isolation; R : isolation naturelle; isolant bois;isolant chanvre; isolants; Isonat; nouveaux critères d’éligibilité au crédit d’impôt