L'actualité de l'éco-isolation
et de l'éco-construction

Actualités d’Isonat, questions juridiques,
conseils, réflexions, initiatives, chantiers originaux, entreprises innovantes...
VOTRE CONTACT
EN RÉGION
Un projet, une question, un conseil, un point de vente...
Votre interlocuteur régional est disponible toute la semaine de 8:00 à 12:00 et de 14:00 à 18:00, le vendredi jusqu’à 17:00.
VOTRE CODE POSTAL
Oct 14
15

Réduction des consommations d’énergie : l’avis des experts à l’horizon 2100

Les conclusions du rapport MUSCADE (Modélisation Urbaine et Stratégie d’adaptation au Changement climatique pour Anticiper la Demande et la production Énergétique) ont été présentées à l’occasion du colloque «Chaleur sur la ville » le 3 octobre dernier. Objectif : explorer les mesures efficaces pour répondre aux enjeux climatiques de demain sur la base d’une projection de la ville de Paris en 2100. Décryptage.

isolation naturelle
 
 

Concevoir la ville durable de demain

« Quelles mesures auront un effet significatif sur le climat urbain et la consommation d’énergie des bâtiments d’une ville ? ». Application du Grenelle, production d’énergie locale, usages énergétiques des bIsolâtiments ou végétalisation… L’équipe pluridisciplinaire qui a élaboré le rapport MUSCADE tire plusieurs conclusions majeures.
 

Réduction des consommations d’énergie : le comportement décisif des usagers

Le rapport conclut à une importance prédominante des comportements des habitants sur la consommation d’énergie d’un bâtiment. Une influence forte équivalente voire supérieure à celle des techniques de rénovation du bâtiment ! Autrement dit, c’est le bon sens commun qui l’emporterait. En chauffant à 19° C au lieu de 21° C l’hiver, les usagers assureraient une baisse de la consommation d’énergie de l’ordre de 28 %. Une simple fermeture des volets en été entraînerait quant à elle une diminution de l’usage de la climatisation (- 45 % de consommation).
 

Végétaliser les villes pour rafraîchir l’atmosphère

Le rapport révèle le rôle crucial de la végétation urbaine de pleine terre sur le confort extérieur en été tandis que les toits végétalisés améliorent l’isolation du bâti. Concernant les toits végétalisés dit extensifs, s’ils sont peu efficaces pour rafraîchir l’air, il permettent de diminuer la consommation d’énergie à hauteur de 7 % en isolant l’intérieur des bâtiments. Seul bémol : le besoin en eau des végétaux qui implique de développer des systèmes de récupération d’eau.
 

Des panneaux solaires pour atténuer l’îlot de chaleur urbain

En utilisant une bonne partie de l’énergie solaire, les panneaux en restituent moins que les matériaux de toiture dans l’atmosphère. A ce titre, ils atténuent l’îlot de chaleur urbain. Un scénario de déploiement massif de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques permettrait en outre de couvrir entre 70 et 76 % de la consommation annuelle d’énergie (chauffage et climatisation) actuelle. 
 

Isonat : l’éco-isolation innovante !

Avec sa gamme d’isolants en fibres recyclées, Isonat by Buitex propose une alternative durable aux problématiques d’isolation phonique ou thermique. Particulièrement performante durant les grosses chaleurs, la fibre de bois possède des propriétés exclusives en matière de déphasage thermique.
 
Pour en savoir plus au sujet des isolants naturels en fibres de bois Isonat, rendez-vous sur le site d'Isonat by Buitex !
 
 
 
Oct 14
8

Une TVA à 5,5 % pour l’achat d’un premier logement dans un quartier prioritaire

C’est désormais officiel, à partir du 1er janvier 2015, les primo-accédants éligibles au dispositif bénéficieront d’une TVA à 5,5 % pour l’acquisition d’un logement neuf situé en zone sensible. Présentation de la mesure issue du Plan de relance du logement de Manuel Valls.

isolation premier logement
 
 

Une TVA à 5,5 % pour l’achat d’un premier logement neuf

Annoncée le 19 septembre dernier, la mesure concerne l’achat d’un premier logement neuf au sein d’un quartier dit prioritaire. La nouveauté ? Auparavant limité à 500 quartiers faisant l’objet de rénovations urbaines, le dispositif s’étend à 1300 zones. En prime, un élargissement de 300 mètres tout autour pour plus de réserve foncière. 
 

Géographie prioritaire : un zonage élargi

Basée sur le revenus des habitants, la nouvelle carte remplacera, à terme, les zonages et dispositifs de type Zus, Cucs, ZRU, ZFU… Les 1 300 quartiers aujourd’hui désignés comme prioritaires concentrent les plus bas revenus du territoire national. La carte des nouveaux quartiers prioritaires peut être consultée ici.
 

Primo-accédants : de nombreuses mesures

Conçue pour relancer la construction et favoriser la mixité sociale, cette mesure fait partie des différents leviers conçus à destination des primo-accédants. Parmi eux, un allongement du délai de remboursement du prêt à taux zéro (PTZ) et un abattement de 100 000 € pour les propriétaires faisant donation d’un logement neuf à leur descendance. 
 
Bon à savoir : l’acquisition d’un logement économe en énergie donne lieu à des avantages financiers supplémentaires de type prêt à taux zéro plus ou défiscalisation écologique. Pour en savoir plus au sujet des aides disponibles, rendez-vous sur cette page et sur cette autre page.
 
Avec ses solutions d’isolation thermique en fibres naturelles, Isonat by Buitex allie performance énergétique et durabilité. Fibres de bois, de coton, de chanvre ou fibres textiles recyclées sont exploitées pour produire des panneaux isolants écologiques. Rendez-vous sur le site Isonat pour découvrir toute la gamme !
 
 
 
Oct 14
1

Efficacité énergétique des bâtiments tertiaires : le premier rapport vient de sortir

Le Plan Bâtiment Durable a présenté son premier rapport de suivi vendredi 19 septembre. Véritable retour d’expérience des 73 signataires de la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires, ce rapport présente les ambitions et la stratégie des acteurs engagés. Objectif : anticiper la sortie du décret sur l’obligation de travaux pour la rénovation thermique des bâtiments tertiaires publics et privés prévue en fin d’année. Résultats.

consommation énergétique des bâtiments
 
 

La recherche de l’efficacité énergétique

Réalisé avec le CSTB, ce rapport compulse les données de 30 signataires sur les 73 engagés dans la charte. A l’étude principalement : bureaux et commerces. Très inférieure à la moyenne nationale, la consommation énergétique des bâtiments étudiés atteint 170 kWh/m²/an (contre 240 en moyenne). La raison ? Le niveau de technicité des signataires engagés dans la charte qui leur permet d’optimiser leurs performances en matière d’efficacité énergétique.
 

Une réduction des consommations d’ici 2020

De - 20 % à - 40 % en matière de consommation d’énergie, tels sont les objectifs visés par les professionnels sondés avec une moyenne qui s’établit à - 25 %. Des chiffres en-dessous des orientations de la loi Grenelle qui préconise une baisse de 38 %.
 

Baisse de la consommation d’énergie : usage, entretien et travaux

Modifier les usages par la sensibilisation des utilisateurs, améliorer l’exploitation et l’entretien des bâtiments (travaux légers) ou entreprendre des travaux relatifs au mode de chauffage et à l’isolation thermique constituent les trois orientations plébiscitées par les signataires. Côté méthode, plusieurs étapes clés ont été identifiées : diagnostic et cartographie du parc, rationalisation, déploiement d’une organisation et suivi. 
 

Isonat : des solutions d’isolation thermique éco-responsables

Avec ses panneaux en fibres naturelles (bois, chanvre, textile recyclé…), Isonat by Buitex propose aux professionnels et aux particuliers une solution d’isolation naturelle performante et durable. Découvrez la philosophie d’entreprise Buitex et notre gamme de produits éco-isolants Isonat.
 
 
Sept 14
23

Des résultats positifs pour le marché de l’isolation

Sur un marché de l’isolation en hausse de 6 % en 2014 (en volume et en m3), les ventes d’isolants biosourcés représenteraient plus de 8 % du marché ! Des résultats positifs tirés de l’enquête* de TBC Générateur d’Innovation, société de conseil et d’études spécialisée dans l’innovation pour le bâtiment et l’éco-construction. Explications.

isolant bio-sourcé
 
 

Le marché de l’isolation se porte bien

La hausse des ventes d’isolants estimée à 6 % en 2014 correspond au volume commercialisé en m3. Si l’on considère le volume des ventes en superficie (m²), le secteur atteint une hausse de seulement 0.7 %. Les isolants biosourcés tirent leur épingle du jeu avec près de 6 % d’augmentation entre 2012 et 2014 en m². Ils représentent aujourd’hui plus de 8 % du marché !
 

Comment expliquer ce différentiel entre volume en m² et en m3 ? 

Que ce soit en construction ou en rénovation, les dernières réglementations thermiques imposent des épaisseurs de plus en plus importantes pour un nombre égal de m². Les ventes d’isolants pour les murs obtiennent ainsi 0.8 % d’augmentation en m² tandis que les ventes d’isolants pour toitures et combles affichent +0.6 %. A noter : avec 55 % des ventes totales, l’isolation thermique des toitures conserve la première place tandis que celle des murs représente 45 %.
 

Un marché porté par la rénovation et par l’isolation thermique par l’extérieur

Grâce aux nombreux chantiers de rénovation lancés en 2014, l’ancien arrive au niveau du neuf sur l’isolation des murs. L’isolation thermique par l’intérieur, toujours plébiscitée par les professionnels, affiche toutefois un recul depuis 2011 au profit de l’ITE qui représente désormais le quart du marché. Les professionnels sont formels au sujet de l’ITE : plus de la moitié d’entre eux pense que les ventes vont se développer en ITE.
 

Isonat : des isolants biosourcés pour l’isolation thermique intérieure et l'isolation extérieure

Avec ses panneaux isolants en fibres naturelles (bois, chanvre, coton, textile recyclé…), Isonat by Buitex met à la disposition des professionnels et des particuliers une solution d’isolation thermique écologique, performante et compétitive. Pour découvrir toute la gamme de produits éco-responsables d’Isonat, rendez-vous ici
 
Pour en savoir plus au sujet de l’éco-isolation, cliquez ici
 
*Enquête menée par téléphone en juillet 2014, auprès 200 professionnels (fabricants d’isolants, des fournisseurs de matières premières, des distributeurs, des constructeurs, des syndicats, entreprises de pose…). Sources : Batirama.com, Batiactu.com.
 
 
Sept 14
17

Rénovation thermique : les points à isoler dans une maison

Vous vous apprêtez à lancer des travaux de rénovation thermique dans votre maison ? Toit, murs, planchers, fenêtres… attention à bien cibler les points clés qui vous permettront de réaliser des économies d’énergie ! 


 
 

Toit, murs, planchers, fenêtres : l’enveloppe du bâtiment

A lui seul, un toit non isolé représente 25 à 30 % de pertes de chaleur ! C’est la partie de l’habitation la plus exposée et donc celle à cibler en priorité. A noter : la technique de mise en œuvre dépend de la configuration des combles (perdus, aménageables ou habitables). Viennent ensuite les murs dont une absence d’isolation thermique peut engendrer entre 20 et 25 % de déperditions. Leur isolation peut être réalisée par l’intérieur ou par l’extérieur (ITE). Les fenêtres atteignent quant à elles les 10 à 15 %. Enfin, 7 à 10 % des pertes de chaleur d’un logement passent par les planchers bas.
 
Considérées ensemble, ces différentes parties de la maison constituent l’enveloppe du bâtiment. Une fois isolée, cette enveloppe empêche la chaleur de s’échapper en hiver ou d’entrer en été. Economies d’énergie garanties !
 

Isolation thermique : quels matériaux d’isolation choisir ?

Avec ses panneaux en fibres naturelles (bois, chanvre, textile recyclé, coton…), Isonat by Buitex propose une solution d’isolation thermique performante et éco-responsable. Qu’il s’agisse du toit, des planchers ou des murs, la solution Isonat se décline sous la forme de panneaux rigides ou semi-rigides faciles à découper et à poser. En prime, des performances non seulement thermiques mais aussi phoniques et hygrométriques !
 
Bon à savoir : pour le confort d’été, c’est la fibre de bois qui arrive en première place grâce à ses performances en matière de déphasage thermique.
 
Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site d’Isonat à la page « Que faut-il isoler dans une habitation ? ».